D’origine lointaine, la culture hydroponique est une technique de culture très usitée à l’ère contemporaine. Elle consiste à faire pousser des plantes, des légumes, et même des fruits dans un espace conçu en dehors du sol. Elle a connu une évolution considérable due à l’intégration de technologies innovantes dans son outillage. De la graine à la plante, c’est tout un système qui est mis en place pour assurer un développement optimal des végétaux. Vous vous demandez quels sont les outils indispensables à une culture indoor rentable, Lisez !

Se procurer une chambre de culture éclairée

Comme son nom l’indique, la culture interieur se fait à l’abri de la lumière et de la température ambiante. Le premier élément à acquérir est une chambre de culture. Elle assure la protection des plantes contre la chaleur excessive et les parasites. Son choix dépend de l’espace aménagé pour la culture ainsi que du type de production escompté. Il existe plusieurs types de chambre de culture, de taille et poids variés. Cependant, les plus appropriées sont les chambres en toile. Faciles au montage, elles peuvent être disposées verticalement ou horizontalement selon vos préférences. Cependant, aussi performante soit-elle, une chambre de culture indoor doit être nécessairement éclairée. Constituant le deuxième élément de votre outillage, l’éclairage horticole fournit une lumière favorable à la floraison de vos plantes. Parmi les éclairages de bonne qualité se situent les éclairages LED économiques, les lampes HPS et les lampes fluo compactes.

Installer un système hydroponique adapté et des accessoires d’aération

À culture hydroponique, système hydroponique ! Effectivement, la mise en œuvre de votre culture nécessite l’installation d’un système adéquat. Deux d’entre eux sont utilisés en hydroponie : le système actif ou avec substrat et le système passif ou sans substrat. Un système hydroponique actif consiste en une irrigation d’eau fournissant aux semis la solution nourrissante. On distingue le système de goutte à goutte, la table marée et le système à flux continu.

En ce qui concerne le système hydroponique passif, la solution nourricière est envoyée vers les racines des végétaux par l’emploi de la capillarité. Dans cette catégorie se trouvent le système NFT (Technique du Film Nutritif), le DWC (Deep Water Culture) et l’aéroponie. À votre système, s’ajoutent certains accessoires essentiels. Il s’agit d’une part de l’extracteur d’air et d’autre part, du ventilateur, du filtre à charbon et de la gaine qui lui sont reliés. L’extracteur d’air aide à renouveler l’air présent dans la chambre, ce qui permet aux plantes de respirer constamment de l’air nouveau. Pour ce qui est du ventilateur, il assure un renouvellement rapide et efficace de l’air. Le filtre à charbon pour sa part permet de retenir les odeurs nauséabondes dégagées par certains types de production. Quant à la gaine, elle existe sous différentes tailles et permet de faire conduire l’air de l’extérieur vers l’intérieur de la chambre.

Choisir ses engrais et substrats

En dépit des éléments précédemment évoqués, une culture en intérieur ne peut s’effectuer sans l’apport d’engrais. Ces derniers comportent les nutriments permettant aux plantes de se nourrir efficacement, d’accélérer leur croissance et leur floraison. Pour ce faire, des engrais particuliers existent pour apporter les ressources indispensables à vos plantes. L’autre élément primordial est le substrat à utiliser. Support de culture, le substrat est une substance immobile dont le rôle est de protéger les racines de la lumière et de favoriser leur respiration. C’est elle qui conduit la substance nourrissante vers les racines des végétaux. Afin de profiter au mieux de ses avantages, il faudra le renouveler fréquemment. Deux catégories de substrats existent : les substrats de source minérale tels que l’argile expansée et les substrats de source organique, dont la fibre de coco. À ces éléments, il convient d’ajouter les plantes à cultiver, les pots, les pompes, un réservoir et un bocal recouvert.