Zoom sur la réduction d’impôt pour travaux de jardinage

Actuellement, beaucoup de personnes ignorent l’existence de la réduction d’impôt pour travaux de jardinage. Pourtant, exécuter ces petits travaux de jardinage pourrait être épuisant car il s’agit d’une tâche à la fois fastidieuse et longue. Grâce au crédit impôt, vous pouvez déclarer les travaux de jardinage. Cela vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt en confiant l’entretien de votre jardin à un professionnel agréé.

Réduction d’impôt pour travaux de jardinage, en quoi cela consiste ?

Depuis le 1 janvier 2017, un dispositif a été mis en place par le gouvernement français. Il s’agit d’une loi (Loi Borlo) qui a été promulguée dans le but d’offrir plus d’avantages aux personnes qui emploient des jardiniers, des femmes de ménage… bref, des gens travaillant à leurs domiciles. Les personnes qui font appel à un salarié ou à un organisme agréé pour effectuer des services ou des travaux à leur domicile bénéficient ainsi d’un crédit d’impôt ou d’une réduction d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile. Plus précisément, le gouvernement français avait offert cet avantage fiscal qui est une déduction d’impôts de 50% pour les travaux de jardinage, dans le cadre de sa politique de développement des services à la personne. En ayant recours à un professionnel pour faire entretenir son jardin, les propriétaires et les locataires ainsi que les occupants peuvent donc bénéficier d’une réduction d’impôt pour travaux de jardinage. Il est également à noter que les conditions d’attribution sont explicitées dans l’article 199 sexdecies du code général des impôts. Alors, faire appel à un professionnel en vue d’exécuter des travaux de jardinage offre de nombreux avantages comme la sécurité et le savoir-faire. En outre,  parfois, l’entretien d’un jardin nécessite l’utilisation d’un matériel spécialisé. Or, la plupart des particuliers n’en possèdent pas. Donc, en profitant de l’aide de l’Etat, de nombreuses tâches peuvent être exécutées à moindre frais.

Quels travaux de jardinage entrent dans le dispositif ?

La réduction d’impôt pour travaux de jardinage couvre l’ensemble des petits travaux de jardinage ainsi que l’enlèvement des déchets occasionnés. De ce fait, pour pouvoir déclarer les travaux de jardinage, ceux-ci doivent être de courte durée. Ils regroupent : la tonte de pelouse, la taille des arbustes, des arbres, des haies, l’entretien massif, le débroussaillage et la cueillette des légumes et des fruits. Ces opérations peuvent être effectuées d’une manière ponctuelle ou régulièrement, dans le cadre d’un contrat d’entretien du jardin. Par contre, il faut noter que les travaux agricoles et forestiers n’entrent pas dans ce cadre. Ces types de travaux ne peuvent pas donner lieu à une déduction d’impôt. Ces travaux touchent l’abattage, l’ébranchage, l’élagage et le transport de bois, le terrassement ainsi que la création de jardin.

Comment obtenir une réduction d’impôt pour travaux de jardinage   ?

Pour obtenir une réduction d’impôt pour travaux de jardinage, vous devez vous soumettre à certaines conditions. D’une part, vous devez faire appel à un salarié ou une entreprise agréée par la Direction Départementale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEFP). D’autre part, une fois que vous l’auriez embauché,  l’entreprise agréée va vous remettre une attestation fiscale. Mais assurez-vous bien que cette dernière comporte les éléments suivants : le numéro d’identification de l’entreprise, la date de délivrance, le nom et l’adresse du client ainsi que le montant global des sommes engagées pour les travaux de jardinage. Donc, si vous avez déjà réglé votre prestation avec des Chèques Emploi Service Universel (CESU) pré-financés, cela va être mentionné dans l’attestation fiscale et il est impératif que vous informiez le service du montant financé personnellement. Après ces étapes, vous pouvez déclarer les travaux de jardinage. Pour ce faire, il suffit de joindre l’attestation fiscale à votre déclaration d’impôt pour obtenir votre réduction d’impôt pour travaux de jardinage. De tout cela, n’hésitez pas à déclarer les travaux de jardinage car ce serait une opportunité d’économiser un peu plus et d’avoir un beau jardin.