Le métier de jardinier d’espaces verts

Etre jardinier d’espaces verts ou paysagiste n’est pas aussi facile qu’on le pense. C’est un métier qui requiert une bonne condition physique et une capacité d’adaptation, en plus, de la créativité et de la passion des plantes. Exercer la profession vous intéresse-t-il ? Souhaitez-vous connaître les compétences d’un paysagiste ? Trouvez dans cette page les informations qu’il vous faut.

En quoi consiste le travail d’un jardinier paysagiste

Tout d’abord, il faut noter que devenir jardinier paysagiste c’est exercer deux professions en même temps (jardinier et paysagiste), comme il est d’ailleurs indiqué dans son nom. Le jardinier paysagiste s’occupe, en effet, de tout l’aménagement des jardins (publics ou privés), des enclos, des espaces verts et même des terrains de sport. Son travail suit la cadence de la nature et respecte l’environnement. C’est un professionnel qui travaille en plein air. Outre l’aménagement, il fait tout l’entretien de ses œuvres et ce, fréquemment. De temps à autre, il s’occupe également des fourniments nécessaires à son jardin et, en cas de besoin, à la maçonnerie légère.

Les principales missions d’un jardinier d’espaces verts ou paysagiste

La création et l’entretien, tels sont les deux mots clés qui résument les missions d’un jardinier d’espaces verts. C’est à partir des plans de travail déjà déterminés à l’avance que commencent ses opérations. Ce sera alors par la préparation des sols qu’il débutera : assainissement, excavations ou sarclage, requérant généralement le recours à l’emploi de différents instruments ou machines spécifiques. Ensuite, il continue avec les semis et les plantations de plantes qu’il soutient par des quadrillages ou de l’écorce de pins. Pour l’entretien de l’espace vert, le paysagiste effectue le taillage des arbustes, en vue d’avoir des aspects distingués. Que ce soit la tente ou l’aération, c’est par lui que passe tout l’entretien de la pelouse. Ce spécialiste assure également la vérification de l’accroissement des végétaux, en leur offrant les éléments utiles à leur bien-être, ainsi que le ramassage des feuilles, l’arrosage, le débroussaillement et le décapement de la mousse.

Son profil

Les deux maîtres-mots du métier du jardinier paysagiste sont l’attention et le soin. C’est une profession qui requiert une bonne condition physique de la part de l’intéressé. En effet, le métier, comme il est dit plus haut, s’exerce en plein air. Le professionnel travaillera alors avec des conditions climatiques changeantes. En ce qui concerne les compétences d’un paysagiste, nous pouvons citer, entre autres, la connaissance parfaite de l’univers de végétaux (semence, variété, éclosion des fleurs…) ainsi que la capacité d’adaptation. Si vous souhaitez vous y lancer, n’hésitez pas à suivre une formation. Nombreuses sont les formations à distance de  jardinage destinées à tous ceux qui ont le souhait de se préparer à la profession de jardinier d’espaces verts ou paysagiste. Il y a des formations de courte et de longue durées, en fonction des nécessités, objectifs et rythme de l’intéressé.